Présentation

 

CREATION DE L' A.D.O.S.S.P.P.

Au printemps 1945, le colonel Maurice FEGER commandant provisoirement le régiment de sapeurs-pompiers de Paris, organise une grande manifestation au Gaumont Palace, intitulée « la Nuit du Feu », pour trouver le financement de son projet de « maison des enfants ».
Le 16 juin 1945, l’Association pour le Développement des Œuvres Sociales des Sapeurs-Pompiers de paris « ADOSSPP » est déclarée à la Préfecture.
Avec une partie des bénéfices réalisés lors de ce gala, elle acquiert à Voisins-le-Bretonneux (Yvelines) le domaine de la Frossardière, où, dès l’été 1945 est implantée la première colonie de vacances au profit des enfants des militaires du Régiment de l’époque.
L’association est reconnue d'utilité publique par décret du 11 juin 1949.

 

BUTS

Créée par des sapeurs-pompiers de Paris et pour les sapeurs-pompiers de Paris, son objet social est gravé dans l’article 1 de ses statuts :
  • porter assistance sous toutes ses formes et dans toute la mesure de ses moyens aux membres appartenant ou ayant appartenu aux sapeurs-pompiers de Paris, ainsi qu'à leur famille, y compris les salariés de l'association;
  • permettre à ces mêmes membres de bénéficier d’activités à caractère social et familial organisées par l'association.
Au fur et à mesure des années, l’association s’est structurée pour répondre au mieux aux besoins des adhérents et de leurs familles.
Ainsi, depuis plus de 70 ans, l’ADOSSPP n’a de cesse de rechercher des solutions pour atteindre un équilibre social adapté aux spécificités du métier de sapeur-pompier de Paris et susciter en son sein, un esprit de solidarité intergénérationnel.

 

FONCTIONNEMENT

Le fonctionnement de l’ADOSSPP est assuré par une assemblée générale de la totalité de ses membres et par un conseil d’administration, fort de 24 administrateurs élus. Ces derniers, répartis au sein de 9 commissions consultatives permanentes, sont en charge des travaux préparatoires permettant d’atteindre l’objet social de l’association.
Un directeur général est chargé de l’administration et de la coordination entre les différentes entités. Il veille à la mise en place de la politique associative votée. 
L’association, qui ne perçoit aucune subvention publique, vit de la cotisation de ses membres et de la générosité du public. Son état financier, conformément à la réglementation, est publié et certifié par un commissaire aux comptes.
Enfin, l’ADOSSPP est soumise à la double « tutelle » du ministère de l’intérieur et du ministère de la défense.